:::: MENU ::::

Blog

  • Mai 11 / 2014
  • 0

Finances

Le budget 2015 : on prend les mêmes et on recommence !

 

Télécharger (PDF, 980KB)

Télécharger (PDF, 5.11MB)

Les comptes communaux 2014

Télécharger (PDF, 3.24MB)

Télécharger (PDF, 18.22MB)

Télécharger (PDF, 195KB)

Télécharger (PDF, 2.94MB)

Télécharger (PDF, 1.09MB)

Taxe communale sur la consommation finale d’electricité 2015 : pourquoi les élus ESD ont votés contre. Leur déclaration au Conseil Municipal du 9 octobre 2014 à l’occasion de la délibération n° 4 :

Les élus ESD sont opposés à l’augmentation de coefficient proposé, considérant son inutilité compte tenu des nombreuses sources potentielles de financement alternatives pour trouver 9500 €.
Par ailleurs, la mesquinerie de cette augmentation vis-à-vis de notre population n’a d’égale que l’ampleur de certaines très discrètes largesses et faveurs accordées à certains et certaines, indépendantes de tout service rendu à la collectivité.
En conséquence, si la Commune d’Enghien les Bains recherche 9500 €, les élus ESD lui suggèrent :
1/ une augmentation de 263 € du loyer mensuel appliqué à Mr PRIEUR, pour l’occupation de la propriété communale de 160 m² sise 7 rue Curzay. Son loyer serait alors porté à 1263 €, ce qui somme toute reste tout ce qu’il y de correct et avantageux pour cette personne bénéficiant pour nous ne savons quelle raison de ce logement depuis 2008.
2/ une augmentation des loyers appliqués à certains personnels communaux occupant notamment de vastes maisons individuelles à prix et conditions défiants toute concurrence et ne pouvant objectivement représenté en intégralité la contrepartie de « nécessités de service ».
3/ une augmentation des prix de vente des emplacements de parking restant à vendre au 6 rue de Malleville, la commune pouvant passer outre l’avis des Domaines.
4/ Une remise sur les honoraires :
– Du bureau d’études qui n’a pas prévu les températures caniculaires des salles de danse du Centre Pinault ;
– Du bureau d’études qui n’a pas correctement analysé l’existant de la structure du bâtiment du marché ;
– Du cabinet AMENAGEMENT URBAIN CONSEIL qui, pour 48.000 € hors taxes, a prodigué à notre commune des conseils effectivement très urbains mais bien peu opérationnels en termes d’urbanisme.

Pour nous contacter et vous informer, nous soutenir C'est ici !